21 décembre

Bon, c’est bientôt la fin du mois de décembre et de l’année 2013 (!) et je vous montre mes lectures de novembre, hum, hum…

(et comme ce mois-ci je n’ai pas eu le temps de lire…. Par contre d’acheter des livres, oui ! C’est plus fort que moi ! C’est une drogue, comprends pas !!!)

Je vais commencer par les 2 romans pour lesquels je ne ferai pas de commentaire. Je sais que je ne serai pas impartiale. Je dois me rendre à l’évidence, les romans d’amour , “ eau de rose”, ne sont vraiment pas ma tasse de thé ! Aussi, chacune (chacun ?!) ses gouts….

C’est dans ces cas là que je suis contente de les avoir achetés sur un bric à brac. Clignement d'œil

Donc d’abord

Dans la tempete - madeleine chapsal

résumé : Melissa, la Parisienne, vient passer les fêtes chez sa tante Antonia, en Charente. Tout va bien jusqu'au soir du 27 décembre où - sans préavis - c'est la tempête !Des forêts entières sont emportées, des arbres centenaires déracinés, dont le cèdre de leur jardin. L'eau, l'électricité, le téléphone - le confort et le nécessaire - disparaissent. Dans cette désolation, Melissa découvre la solidarité, également l'égoïsme, la jalousie, la haine.Un homme n'est pas comme les autres : Serge Hemlay. Nouveau propriétaire terrien, quoique ruiné lui-même par la tempête, il reste secourable à ses voisins. Toutefois, il ignore Melissa. Parviendra-t-elle à le séduire ? Tous deux, divorcés, craignent de retomber sous l'emprise de l'amour.Mais qui peut résister aux tempêtes du coeur ? aux ouragans de la passion ?

Et

cet été là - véronique olmi

résumé : Denis et Delphine, Nicolas et Marie, Lola et Samuel. Trois couples qui depuis des années se réunissent le 14 juillet pour profiter de l’insouciance des repas entre amis et l’agréable torpeur des journées d’été normandes. Mais cet été-là, leur rencontre avec Dimitri, un adolescent mystérieux, va rompre cette belle harmonie en faisant planer la menace de la disparition prochaine du grand pin.

Et maintenant un “gros”roman que j’ai aimé, un “pages turner” ! ( Yes ! J’ai réussi à caser cette expression que j’ai découverte il y a peu sur le net !!!)

Et du coup pas très objective là non plus ! Vu que j’aime cette catégorie de romans !

anatomie d un crime - elisabeth-george

résumé : Londres. A l'arrière d'un bus qui traverse la ville, le jeune Joël, sa sœur et son frère roulent vers leur destin. Dans un quartier chic, Helen Lynley rentre chez elle. Elle est belle, heureuse, la vie lui sourit. Tout est en place pour une rencontre. Inexorablement fatale. Car, même s'il l'ignore, Joël est une arme vivante. Le détonateur, c'est son histoire, le chaos qu'on lui a donné pour tout bagage. L'explosif ? C'est son quartier, écrasé par la misère et la violence qu'elle génère. Jusqu'au dernier moment, Joël pense qu'il pourra choisir. Mais d'autres ont peut-être déjà choisi pour lui... Le nouveau roman d'Elizabeth George est beaucoup plus qu'une enquête : le récit passionnant d'un engrenage implacable. Elle sait comme nul autre nous faire emboiter le pas de son personnage, nous placer avec lui à la croisée des chemins. Lequel va-t-il prendre ? Où sont les issues, et y en a-t-il jamais eu ? Un roman noir, plus que jamais ancré dans son époque et ses bouleversements. Une extraordinaire machine à remonter le crime. Et à le démonter.

Un bon polar qui fait son effet. Même en connaissant l’issue de l’histoire, vu que l’auteure commence par là. J’ai quand même cru qu’un évènement ou qu’un personnage aurait pu changer la donne, mais non.

Ce doit être dû au fait que l’auteure s’est attachée à donner “corps et âme” à tous ses protagonistes.

(lui aussi acheté sur un bric à brac.)

 

59260254_p